Accueil des élèves intellectuellement précoces

L’école Fleming met en place différentes stratégies pour l’accueil des élèves à haut potentiel :

– Des programmes d’un niveau élevé permettant à un certain nombre d’élèves précoces de s’épanouir en évitant l’ennui, la dissipation et/ou la rêverie : ils bénéficient d’apprentissages et d’exercices poussés qui les nourrissent intellectuellement. Il peut s’agir d’arithmétique compliquée, de problèmes, d’analyses grammaticale ou logique, de calcul mental, de leçons de sciences, de musique ou de dessins, d’exposés à l’oral, et bien d’autres approches…

– Des classes à petits effectifs permettant un travail important à l’oral, un rapport unique avec les institutrices et une individualisation très spécifique.

– Des propositions adaptées et individualisées : travail au feutre à l’ardoise,
réduction des exercices, réduction de la retranscription écrite dans les contrôles.
Avancer au rythme de chacun en restant exigeants mais en évitant le côté rébarbatif qui reste une souffrance significative pour les EIP.

– Un rythme moins magistral l’après-midi : travail des fondamentaux le matin (maths et français) et matières secondaires l’après-midi avec une part importante de participation et de travail oral et manuel : les sciences ou l’histoire par exemple, mais aussi des ateliers (cuisine, calligraphie, arts plastiques) ou encore du sport.

– Selon les résultats aux tests (WISC), différents ateliers sont proposés : exemple des échecs pour favoriser la concentration chez un élève intellectuellement précoce dont les résultats montreraient des lacunes dans ce domaine.

– Un partenariat spécifique est mis en place avec la famille et les professionnels de santé.

 

 

moyennepucebleuUn enfant intellectuellement précoce est avant tout un enfant qui a un fonctionnement intellectuel différent dont les tests de QI mettent en évidence un potentiel hors normes. Cet enfant présente un rythme de développement intellectuel supérieur à la norme définie pour les enfants du même âge.

Mais ses développements affectif, relationnel et psychomoteur sont habituellement plus en rapport avec son âge biologique. Cet écart de rythme de croissance, ou « dyssynchronie », entre les composantes de sa personnalité différencie fortement l’enfant intellectuellement précoce des autres enfants et nécessite des réponses éducatives adaptées.

moyennepuceorangeL’enfant intellectuellement précoce identifié et reconnu par tous parce qu’en réussite est apparemment sûr de lui, avec un aplomb déconcertant, une logique implacable. Il dispose de capacités de compréhension et d’apprentissage plus rapides que celle des enfants de son âge et par conséquent peut se retrouver en avance sur le plan scolaire. Curieux insatiable, il peut se réfugier dans les livres et s’éloigner ainsi d’un monde qui ne lui ressemble pas… Même identifié, il peut désirer se fondre dans la masse ; timide, solitaire, incompris, il dissimule sa souffrance intérieure et ses immenses capacités. Tout en restant « très bon élève » pendant un certain temps…

moyennepuceroseL’enfant intellectuellement précoce non identifié peut être en échec scolaire, se montrer provocateur ou perturbateur, distrait, brouillon, ne faisant que ce qui l’intéresse. Néanmoins hypersensible, il est de nature anxieuse et commence à présenter des difficultés de comportement et de scolarité. Il peut être curieux, montrer certaines facilités, ce qui déroute les parents et les enseignants qui ne comprennent pas ces paradoxes.

Source : Association nationale pour les enfants intellectuellement précoces (ANPEIP)